Publié le Laisser un commentaire

L’enfant face aux entités ( comment gérer et en parler avec son enfant )

Gestion des amis invisibles de nos enfants.- Roland Perret Énergéticien en art solaire. revelationducoeur.com

Que faire lorsque votre enfant vous parle de son ami invisible ou pire, vous dit qu’il entend des voix ou voit des êtres menaçants ? Une approche pragmatique qui tient compte de la réalité éventuelle d’entités manipulatrices. Quelles réactions sont à éviter ? Comment résoudre la question de la peur ou au contraire de la trop grande confiance accordée à l’ami invisible. La solution de fond du taux vibratoire pour les parents.

Publié le Laisser un commentaire

La sorcellerie

La sorcellerie- enquête de Roland Perret Énergéticien en art solaire. revelationducoeur.com

L’objectif de cette interview se veut informatif, sans prise de parti dualiste.
Nous vous rappelons que vous êtes libre de rejeter les propos qui ne vous conviennent pas.

Règles et différences avec la magie.

La différence entre « magie » et « sorcellerie ». La haute magie et la basse magie.
La basse magie est opérative et son objectif est la résolution, en bien ou en mal, des problématiques de la personnalité transitoire et non pas de l’être essentiel en l’homme.
Les sources de la magie, Aleister Crowley et Eliphas Lévi. Leurs réputations sulfureuses.
La magie cérémonielle déconseillée par Eliphas Lévi.
La mise à disposition très facile des sorts sur internet et leur dangerosité.
Le traumatisme de l’occident à cause du dérapage monstrueux de la mise à mort des sorcières.
La récupération par la femme moderne du mythe de la sorcière en tant que représentante de la femme savante (les plantes, les minéraux) qui s’oppose au matérialisme et au machisme.
Voltaire, la sorcellerie est une superstition, la « croyance » scientiste de la non-validité de son efficacité.
La motivation pour la sorcière moderne (ou le sorcier) d’avoir une forme rassurante de contrôle sur le monde qui l’entoure.
« Fais ce que tu veux mais ne fais de mal à personne » et la règle de la multiplication par trois des retours positifs ou négatifs.
La loi de commerce avec les mondes invisibles :
Le principe de l’offrande, premier degré de l’échange.
La prière en tant qu’endettement, deuxième degré.
Les contrats pernicieux avec les entités.
Le sacrifice du sang animal, troisième degré.
Le sacrifice humain, quatrième degré.
Certains shows télévisés, les événements sportifs et les rites religieux en tant que rites inconscients.
Le jeu du bon flic et du mauvais flic auxquels jouent les entités pour nous tromper avec des apparences démoniaques ou angéliques.

Les pratiques à la mode

Le tarot ? Étude de son fonctionnement. Le rôle du subconscient. Il n’y a pas de sorcellerie liée.
Le spiritisme et la planche Ouija. Son grand danger. Anecdotes personnelles. Les animus éthériques qui se font passer pour des défunts ou autres personnages. Rapt d’énergie.
Le médium spirite. Le risque de l’invocation. La suscitation d’émotions fortes qui enrobe l’énergie vitale.
Le retour à la nature. La nature n’est pas toujours bienveillante. Le commerce avec les dieux (rituels pour les récoltes, la guerre, etc) dans la phase d’involution. Depuis la possibilité d’individuation spirituelle, ces pratiques sont obsolètes et peuvent être néfastes pour l’homme.
Le monde intermédiaire est pollué et infiltré par des entités qui ont leurs propres intérêts et leurs stratégies.
La nécessité de se mettre en rapport avec le véritable monde spirituel.
Le détournement sain de l’aspiration spirituelle vers des pratiques comme la sorcellerie.

Sa pratique tolérée en France

La pratique de la sorcellerie en France.
L’affaire de la sorcière Danaé dans le milieu de la téléréalité.
La condamnation de la sorcière pour fraude financière mais pas pour sorcellerie, puisqu’elle n’existe pas, bien que publiquement reconnue.
La reconnaissance de l’envoûtement et la superstition. La malchance en série, les avalanches de problèmes.
Comment se protéger ?
Les guerres de sorciers.
Les protections psychiques.
La véritable protection est la maîtrise psychologique.
Le sort par inadvertance.
Le rôle de l’intention. La pensée obsessionnelle est un début de sorcellerie.
La formulation de l’intention est déjà de la sorcellerie par le biais des animus ”mécaniques”.
Le rituel avec invocation est de la sorcellerie.
L’anecdote personnelle du musicien métal jaloux, sorcier par dépit, et ses conséquences avérées.

La peur

La peur rend-elle vulnérable? Elle est un outil de l’invisible et une nourriture pour les entités.
”La peur est la petite mort de l’esprit” (Frank Herbert)
L’importance de l’élimination de la peur.
L’ignorance de la sorcellerie – Le fait qu’il n’y ait pas de peur nous protège-t-il?
Non, l’ignorance même facilite les sortilèges. Ce qui protège, c’est l’information.
La montée en vibration est la protection ultime.
La désinformation et la trop grande facilité d’accès à la sorcellerie est une autre manigance des entités.
L’axiome occulte ”Savoir, vouloir, oser, se taire”.
Le sorcier est une victime. L’appauvrissement interne du pratiquant en sorcellerie malgré les pseudos bénéfices immédiats.

Les dangers des contrats conscients ou inconscients

Les victimes de la sorcellerie par un genre de phishing éthérique.
Les acteurs conscients de la sorcellerie. Les contrats de hauts niveaux et leurs pièges. Contrats de dupes, l’endettement après la mort et l’esclavage par les seigneurs éthériques.
L’aspect faillible de la sorcière en cas de déception par exemple, qui a des moyens de faire souffrir son éventuel bourreau.
La thaumaturgie. Les différentes sources miraculeuses: les congrégations de sorciers ou religieuses, les égrégores du deuxième monde face à l’énergie-lumière du troisième monde.
La volonté

La magie et le spirituel

La pratique solaire est exempte de toute ritualisation en rapport avec l’invisible.
Quelques points commun cependant avec la magie d’Eliphas Lévi :
-le concept de l’essence divine en l’homme
-la notion de volonté, au service du bien commun
-le principe du ternaire, supérieur à la dualité.
Eliphas Lévi tente ensuite une approche rituelle de magie cérémonielle (contact avec Apollonius de tyane), qu’il a lui-même déconseillée ensuite.
La science des énergies et leur manipulation. La transmission énergétique dans la pratique solaire.
Le conseil de l’évitement de la ritualisation au profit de ses propres forces spirituelles.
Rappel des contrats inconscient (phishing éthérique). Les contrats conscients et leurs conséquences après la mort.
Les moyens d’action de la sorcellerie moderne modérée, pseudo-spirituelle et leur possible dérapage.

Publié le Laisser un commentaire

La fonction spirituelle de l’ego

La transparence de l'ego par Roland Perret énergéticien

Il y a, dans certains milieux spiritualistes et chez certains chercheurs, une confusion au sujet de l’ego. Cette erreur est porteuse de conséquences lourdes et cette vidéo tente d’instaurer une vision saine de cette problématique.

Qu’est-ce que l’ego ?
Y a-t-il une problématique avec l’ego ?
Sa nécessité dans le processus de croissance de la personnalité.
Les « bugs » de l’ego. Ne pas être l’ennemi de son ego.
Le non-sens de l’accusation d’être dans l’ego.
L’égocentrisme- le gonflement excessif de l’identification à soi au détriment des autres.
L’autovictimisation, une autre forme d’égocentrisme.
Partir en guerre contre son ego, dissoudre l’ego, la recherche de la mort de l’ego… L’idée de sortir de l’enfermement est juste, mais son fractionnement n’est pas une solution.
La solution est la transparence de l’ego. Pour y accéder, l’ego doit être puissant.
La force de l’ego permet la lucidité qui elle-même permet le refus du conditionnement.
Ce refus permet une conscience plus élevée.
L’intensité de la vibration intentionnelle brise la mécanique mémorielle de l’ego.
Le piège du rapetissement du moi et de l’attachement à l’identification à nos rôles.
Le processus qui mène à la transparence – la volonté, l’énergie.
La science solaire mène à la fusion avec son double spirituel.
0% orgueil, 100% fierté.

Publié le Laisser un commentaire

LA JOIE SOLAIRE face aux sentiments ordinaires

La joie solaire. Pratique de l'éveil du cœur par Roland Perret énergéticien. revelationducœur.com

LA JOIE SOLAIRE

La pratique solaire insiste tout particulièrement sur la joie du cœur.
Je vous propose de voir ensemble de quoi il retourne.

LA JOIE CONDITIONNÉE

Nous connaissons tous une alternance de joies et de tristesses, de bien-être entrecoupé de moments de crispations, voire d’irritations ou même d’angoisses.
Cette alternance d’états induits par l’interaction avec les événements de notre vie quotidienne forme le paysage de notre vie émotionnelle. C’est un genre de jeu de yoyo qui nous fait subir des hauts et des bas, loin de ce que l’on pourrait appeler égalité d’humeur ou encore équanimité.
La vie émotionnelle de l’homme qui n’est pas engagé dans une démarche et un processus de prise en charge de sa vie psychique est caractérisée par le désordre d’une gamme de sentiments d’incomplétude et d’insatisfactions intermittentes. Une telle personne, quels que soient ses acquis matériels ou psychologiques, ne peut connaître le bonheur véritable. La seule joie qu’elle connaît est une joie dépendante d’événements qu’elle considère comme positifs. Or la vie ne peut pas être une suite ininterrompue d’événements en adéquation parfaite avec les désirs d’un individu. C’est la joie « conditionnelle », fragile, sujette aux immanquables aléas du quotidien.
Si la joie conditionnée était la seule possible pour l’homme, la quête d’un véritable bonheur, complet et permanent, serait une illusion, vouée à un inéluctable échec.

LE YOYO DES ÉMOTIONS

En général, la plupart des hommes considèrent ces états émotionnels comme une fatalité ou pire, affirment haut et fort que c’est leur personnalité, sans rien vouloir y changer.
D’autres, face à la prise de conscience de ce mécanisme subi vont adopter une médication ou décider de se soigner de leurs programmations négatives. À leur disposition, il y a les techniques de développement personnel ainsi que le panel des outils thérapeutiques et psychomagiques. Ce sont des outils souvent merveilleux dont la présence indispensable dans nos sociétés n’est plus à prouver.
Ces pratiques, dont l’efficacité dépendra de la complexion de l’individu et des compétences du praticien, peuvent se révéler très utiles pour atteindre un certain équilibre de la vie psychique et une meilleure santé. Elles peuvent apporter un plus grand bonheur relatif, qui correspond à un sommet de l’épanouissement de la personnalité ordinaire. Pour l’ésotériste, l’harmonisation des émotions correspond à l’équilibrage du chakra du cœur, ce vortex énergétique régulateur de la vie émotionnelle, en rapport avec les sécrétions hormonales responsables de notre bien-être psychique.
Mais même cet accomplissement se heurte à la limite du champ émotionnel, toujours dépendant à quelque degré des conditions extérieures. Les thérapies et les initiations horizontales effectuent un nettoyage de la personnalité, avec parfois des éclairs de lumière, mais sans permettre un réel bonheur, permanent et stable.
Pour quelle raison ? Parce que la vie ne peut pas répondre aux désirs multiples et contradictoires de chaque individu. Et d’autre part, la vie ne nous invite-t-elle pas à un dépassement et un épanouissement de nos qualités latentes ?

LE CŒUR SOLAIRE

Un réel bonheur ne peut qu’être indépendant des aléas de nos vies. Le seul véritable bonheur est un bonheur inconditionnel.
Celui-ci serait impossible à atteindre s’il n’y avait en l’homme une structure différente du centre émotionnel de sa personnalité ordinaire, différente du chakra du cœur.
Cette structure énergétique mal connue est ce que l’on appelle le cœur solaire.
Ce centre est en latence dans la poitrine de l’individu. Son réveil dépasse largement l’objectif de l’atteinte du bonheur personnel mais c’est sous l’angle de sa quête que nous l’abordons ici.

L’ ACTIVATION DE LA JOIE SOLAIRE

L’éveil du cœur solaire, véritable centre essentiel de l’être, et dont l’expression fondamentale est l’amour et le bonheur inconditionnel se réalise par le fait de générer et d’intensifier la joie.
Il s’agit de comprendre que l’individu est capable de ressentir des sentiments sans qu’ il soit besoin de stimulis extérieurs.
Imaginer, générer par la volonté, et surtout ressentir physiquement une joie dans son cœur est la clef de l’éveil de la joie véritable qui sommeille dans le centre solaire. La joie humaine ravive comme par un jeu de miroir la joie intrinsèque du cœur solaire.
Il s’agit ensuite de l’intensifier par un effort interne.
Ainsi l’individu devient capable d’éprouver, progressivement, une joie profonde et authentique, quelles que soient les circonstances de sa vie. C’est la clef du bonheur permanent.
C’est un effet de la pratique solaire. Sa portée est bien plus vaste et concerne les accomplissements les plus élevés de la nature humaine.

LE RAYONNEMENT SOLAIRE

Parmi les facultés qui s’éveillent lors d’un début d’activation du centre solaire, citons la capacité de transmettre des courants énergétiques de lumière, par les mains surtout. Ces influx énergétiques soutiennent la croissance du centre solaire et de la joie intérieure dans un pur mouvement d’amour inconditionnel, pour les cœurs qui s’y ouvrent.

Roland Perret Énergéticien en art solaire

Publié le Laisser un commentaire

Les pratiques de soutien

Pratique de soutien. Les chakras et la pratique solaire par Roland Perret énergéticien https://revelationducoeur.com
Pratique de soutien. Les chakras et la pratique solaire par Roland Perret énergéticien https://revelationducoeur.com

LE TRAVAIL DE SOUTIEN

Il est bien entendu que la pratique solaire concerne la croissance de notre identité réelle, celle de l’être essentiel en nous, l’être divin.
Notre moi transitoire, notre personnalité, notre corporéité, nos corps subtils ne sont que l’enveloppe portant en son sein la programmatique divine qui ne demande qu’à se développer. Il s’agit d’opérer un « intervertissement » de personnalité, plus qu’une croissance unilatérale. Le moi ordinaire apprend à collaborer avec le moi divin, il profite ainsi très largement de ses bienfaits et accède à la paix, à l’équilibre, et au bonheur.

La pratique pure solaire implique l’effort de l’élévation du moi ordinaire à son taux vibratoire maximum.
Devant les difficultés rencontrées par certains élèves, la mise en place d’un travail de soutien s’avère utile.
Le pratiquant assidu y trouvera des outils de facilitation de gestion intérieure.

En quoi consiste ce travail de soutien à la pratique solaire ?

Encore une fois, le corps, l’âme (émotionnelle) et le mental sont sollicités.
Il s’agit d’un travail sur l’esprit, consistant, en grande partie de concentrations, de visualisations (nidra yoga), de techniques énergétiques, de travaux sur la vibration de la couleur ainsi qu’une stimulation de tous les sens (ouïe, odorat, toucher, audition, goût). C’est un travail sur les chakras et sur le centre dans la tête et il est important de ne pas le confondre avec le travail solaire à proprement parler.
L’objectif est d’apprendre la gestion de ses états intérieurs. Savoir en un instant se libérer de ses accaparations émotionnelles ou mentales, apprendre à se protéger sur le plan énergétique, stimuler ses facultés de concentration… En bref, mieux connaître sa complexion humaine pour mieux la mettre au service de l’activation de son cœur solaire.

Le travail de soutien sera mené à la demande et selon les spécificités des problématiques.

Publié le Laisser un commentaire

Les trois mondes et la libération

Les trois mondes. Cosmologie par Roland Perret énergéticien. revelationducœur.com

LE DEUXIÈME MONDE

L’homme, par sa vie psychologique, est relié à une sphère psychologique vivante et autonome.
Les pensées et les émotions générées par le cerveau qui induit l’information correspondante par le système nerveux sont sous l’influence directe de l’ état vibratoire de l’ être. Cet état vibratoire dépend de l’assimilation, par la respiration, de substances éthérées en rapport avec le rayonnement de l’ être. Ces afflux magnétiques vont à leur tour influencer le niveau vibratoire du cerveau.
Cet apport magnétique dans le système humain est souvent en réalité un échange avec des agrégats plus ou moins conscients de notre sphère de respiration. De subtiles impulsions émotionnelles mentales nous sont proposées par ces entités dans notre système en échange de la nourriture éthérée que nous produisons grâce à la transformation de ces énergies dans notre corps.

UN EXEMPLE DE MANIPULATION PAR L’INVISIBLE

Prenons un exemple banal : Une personne de mon entourage fait tomber un verre qui se brise. C’était un de mes verres préférés… Aussitôt, une suggestion vive se lève en moi. Ce sera peut-être un fort agacement, voire de la rancoeur envers cette personne. Cette suggestion est créée par des agrégats semi-conscients en fonction de mes états non lumineux de faiblesse. C’est instantané, quasi automatique, mais ne nous y trompons pas, c’est un phénomène vivant.
Si j’accepte cette impulsion, elle fait son chemin rapidement dans mon organisme. Depuis le chakra de mon plexus solaire, par les glandes endocrines vers mon cerveau qui envoie des informations de malaise, de dysharmonie, de mal-être. Mon système nerveux a pris le relais et je sens très vite des symptômes physiques comme de la lourdeur dans le ventre, une tension dans la tête… Je dois absolument me débarrasser de cete charge ! Je vais pousser un «Oh noon !» dans le meilleur des cas et ainsi mettre à disposition de ces agrégats une nourriture dont ils raffolent comme la déception, la tristesse. Je l’ai soufflé hors de moi, je l’ ai exhalé et empli ma sphère de respiration d’un gaz toxique, délicieux pour certaines créatures.

L’AGGRAVATION SUGGÉRÉE


Mais le phénomène peut s’aggraver. Une autre suggestion va peut-être utiliser un point faible dans ma relation avec cette personne; «ce n’ est pas la première fois…, c’ est un manque de respect… » Si à nouveau, je tombe dans le piège, l’impulsion destructrice suit son chemin dans mon organisme et alors ce sera un : «Mais tu ne peux pas faire attention ?»
Et là, c’est parti pour le festin du côté invisible !
La personne est agressée et elle devra lutter pour garder son calme ou elle cèdera à la colère, ou encore se mettra peut-être à pleurer si c’est un enfant. Quoi qu’il en soit, si elle réagit, la situation va s’ envenimer. C’ est la guerre émotionnelle, le grand plaisir de nombre d’entités non-visibles dans notre sphère individuelle, constituées de forces antagonistes et binaires, reflet de la sphère mondiale des états émotionnels mentaux de toute l’humanité.
Nous sommes en tant que sphères individuelles en relation directe avec la sphère planétaire, la sphère-miroir vivante de nos états d’êtres et nous ne pouvons pas y échapper. Les émotions dégradées, vieilles d’ éons, gonflées par tant de constance ont pris forme dans cette sphère et ont besoin de se nourrir de la substance même qui les a créées.
Elles ont besoin d’ être libérées, dissoutes dans la lumière de la conscience. Mais tant que l’homme les nourrit dans son ignorance, elles seront tels des parasites, à l’affût continuel d’un moindre signe de faiblesse.

LE PROBLÈME DES RITES

L’humanité n’ a eu de cesse d’ essayer de se libérer de ce fléau et parmi ces tentatives, il a par exemple inventé les rites. Mais les rites, sur la base d’un état d’être non transformé par la lumière, appellent et invoquent des créatures en correspondance, dans le deuxième monde. Ces êtres sont devenus si rusés et si puissants grâce à la dévotion des hommes et ainsi par les éthers lâchés, qu’ils sont même devenus capables de prendre l’ apparence d’anges, de maîtres de lumière, de saints, du Prophète, du Christ ou de Marie en personne, pour mieux tromper leurs victimes.
Un fermier n’ abandonne pas le bétail qui nourrit sa famille…
Ces agrégats, qui ne sont pas d’essence divine, ont besoin de l’homme, leur créateur, pour se maintenir en vie.
Il n’y a pourtant pas de guerre a mener.
Il y a à libérer les êtres visibles et invisibles.
Il y a à se libérer soi-même.

COMMENT SE LIBÉRER ?

Si nous avons compris que tout part de notre état vibratoire, et que cet état dépend de la qualité de nos émotions, de nos désirs et de nos pensées, il nous faut découvrir notre pouvoir de changement radical.
Si l’homme émet un désir pur de lumière, de clarté, de beauté, rejetant les fausses réponses proposées par le deuxième monde, celles des apparences et des artifices, celles de ses faiblesses, celles qui confortent son petit moi chétif et empli de crainte, il s’ élèvera depuis son cœur une vibration qui trouvera sa correspondance dans le troisième monde. Depuis le monde divin, traversant le deuxième monde sans en être souillé, descendra un rayon puissant de lumière régénératrice, pour toucher l’ atome d’ esprit, le vestige divin endormi dans les profondeurs humaines.
L’impulsion du cœur doit être limpide, claire, intelligente, fondamentale.
Les éthers praniques de lumière pénètreront ainsi le système de respiration, puis de là les hormones concernées et ensuite le cerveau dans un processus inscrit en l’homme depuis sa naissance première. Le corps entier devient progressivement un placenta nourrissant pour un renouvellement glorieux de l’ être.
L’homme qui parvient régulièrement et avec constance à maintenir cet effort de lumière tout au long de sa journée est rare, très rare.
Peut-être aura-t-il la chance de rencontrer un de ces êtres qui sont parvenus à une liaison volontaire et permanente avec le troisième monde. Ces êtres précieux sont capables, par leur propre rayonnement, de nourrir la sphère respiratoire du candidat, de soutenir son effort pour l’accompagner progressivement vers la libération des mondes.

Roland Perret Énergéticien

Des reproductions  grands formats de ce visuel, ainsi que d’autres, sont disponibles ICI